Retour

13 octobre 2014

Réussir à convaincre votre interlocuteur que vous êtes le candidat idéal au poste n’est pas chose évidente. Il est nécessaire de bien s’y préparer et d’avoir les bonnes armes pour anticiper les éventuelles questions qui pourront être posées lors de votre entretien.

Voici quelques conseils pour passer cet entretien haut la main !

1/ Gérer votre première impression : Soignez votre présentation, il est important de ne pas négliger votre image ! Il s’agit avant tout de véhiculer à votre interlocuteur une bonne opinion. Pensez à soigner tous les détails : votre attitude envers les autres employés sera également remarquée ! La poignée de main est de mise car elle se révèle être le premier contact de confiance entre vous et votre interlocuteur !

Autre point : Ce n’est pas obligatoire, mais il est toujours mieux perçu si vous pensez à préparer tous les documents nécessaires pour l’entretien : CV, lettre de motivation ; cela démontrera que vous êtes prévoyant !

2/ Préparez votre pitch : Le « pitch » est une forme de discours argumentaire qui permet en quelque sorte de vous « vendre » face au recruteur. L’idée principale du « pitch » consiste à mettre l’accent sur vos points forts et de pouvoir vous présenter en quelques secondes.

Votre interlocuteur doit comprendre quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez postulé dans cette entreprise et pourquoi vous pensez être le candidat idéal pour le poste visé.

3/ Répétez votre argumentaire : « Présentez-vous », « Quelles sont vos motivations ?», sont des questions récurrentes en entretien. Pensez à préparer des réponses percutantes en vous entraînant à y répondre de manière le plus naturel et le plus fluide possible. Utilisez des anecdotes : elles peuvent être (dans certains des cas) révélatrices de vos expériences professionnelles et une bonne occasion de montrer les responsabilités qui vous ont été attribuées.

4/ Soyez actif pendant l’entretien : Véritable échange entre le recruteur et vous-même, votre entretien d’embauche ne doit pas être vécu en expérience passive. Renseignez-vous sur la culture de l’entreprise, sur son activité, son organisation…De part tout ce questionnement, le recruteur doit ressentir que vous êtes intéressé par l’entreprise et réellement motivé par le poste pour lequel vous candidatez.

5/ Ayez des réponses aux questions difficiles : Les questions classiques « vos qualités/défauts », « pourquoi devrais-je vous embaucher ? » sont de bons moyens d’évaluer votre capacité à répondre à ce type de questions. Le recruteur jugera votre personnalité en fonction des réponses que vous lui aurez données.

Pensez à les préparer en prenant le temps de rechercher les questions courantes posées lors d’un entretien d’embauche ! Plus vous les aurez préparé, et plus vous serez en mesure de répondre au recruteur.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en mains, c’est à vous de jouer !

Lire notre précédent article sur : quelles questions poser à la fin d’un entretien d’embauche ?